Art éphémère

C’est un art éphémère que l’art qui s’expose dans la rue : c’est dans sa nature, il doit naître, vivre, disparaître et revenir.

Un petit pincement au coeur en passant sur la place Jeanne-d’Arc dans le treizième en constatant que l’armoire électrique qui accueillait la « méduse » caravagesque de C215 a été repeinte par les services de la Ville. Pourtant l’arrondissement se déclare être la capitale du street art …

Une comparaison  avant – après :

La peinture qui est restée au sol prouve que les deux photos sont dans le bon ordre …

Avis aux graffeurs, un beau support vous attend.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *